Le système Lohan de Qigong (prononcé Chi Kung) est un ancien exercice de médecine chinoise et l’aspect plus interne du style de Kung Fu Choy Lee Fut. Il a été créé par Bodhidharma (Da Mo), le fondateur du Bouddhisme Chen (Zen) il y a 1500 ans.

La légende raconte que Bodhidharma a passé neuf années à méditer dans une caverne du temple de Shaolin. Pendant ce temps, il a découvert que le manque de mouvement, ainsi que le froid et le vent amer autour de la montagne provoquaient de la fatigue et des douleurs. Ses disciples souffraient également des mêmes problèmes et s’endormaient souvent pendant leur méditation.

Pour lutter contre ces symptômes, Bodhidharma a conçu un ensemble d’exercices basés sur le yoga indien, l’exercice chinois du temps et son observation des mouvements naturels des animaux sauvages. Cet ensemble d’exercices est connu sous le nom de 18 Lohan Qigong ou en français les 18 paumes de Bouddha.

Cet exercice doux est à la fois relaxant et énergisant, chaque série de mouvements est conçue pour activer et nettoyer les méridiens du corps ainsi que le Dantian (centres énergétiques). C’est un exercice physique et mental, intérieurement, il est enseigné pour cultiver le Jing, le Chi et le Shen (l’essence, le souffle et l’esprit). Extérieurement, il est pratiqué pour construire un corps fort et sain.

Plusieurs études ont établi que le Qigong stimule le système immunitaire et favorise la guérison des tissus enflammés et dégénérés. Il a un effet calmant sur le système nerveux, il est donc très bénéfique dans le traitement de l’anxiété, de l’insomnie et de la dépression.

En autre, pour l’étudiant en arts martiaux, il s’agit d’un moyen de faire avancer ses études et d’améliorer ses compétences. Il était considéré comme un secret précieux et à fut conservé dans le temple de Shaolin jusqu’à son pillage et massacre il y a environ 200 ans.

Le moine Choy Fook, l’un des rares survivants, a fui vers le sud pour se rendre dans la province de Guongdong jusqu’à temps qu’il soit retrouvé par Chen Heung, un étudiant d’arts martiaux de l’époque qui voulait améliorer ses compétences en Kung Fu. Chen Heung est devenu le disciple de Choy Fook et appris tout le système des exercices de Kung Fu Shaolin et Qigong.

Toutes ces compétences et connaissances ont ensuite été transmises de la famille Chen de génération en génération.

Le grand maître Chen Yong Fa est l’actuel gardien de tout le système, c’est le grand arrière-petit-fils (5e génération) de Chen Heung. Il est à la tête de l’Association internationale de Qigong thérapeutique Shaolin Lohan et il est également un praticien de médecine traditionnelle chinoise, spécialisé dans le « Zeng Gu » ou le réglage osseux.

Intéressé d'apprendre le Qigong?

Découvrer le programme